Pierre Bergeron cité dans le dossier sur les régimes de retraite publié dans La Presse

La nouvelle vague des régimes de retraite

Pierre Bergeron cités dans le dossier sur les nouveaux régimes hybrides publié par La Presse.

Extrait :

« Il faut éviter à tout prix un nivellement par le bas, où l’ensemble des employés tomberait dans un régime CD. Ce type de régime où chacun gère sa petite affaire à sa guise est manifestement moins avantageux que les nouveaux régimes hybrides où les participants bénéficient des immenses avantages de la mise en commun de l’argent et des risques.

Grâce à la taille de ces régimes, leurs frais de gestion sont plus bas et ils peuvent investir dans des catégories d’actifs difficilement accessibles aux investisseurs individuels. Tout cela se traduit par des rendements supérieurs.

En outre, les régimes hybrides sont beaucoup plus efficaces pour gérer ce qu’on appelle le « risque de longévité », car ils versent les rentes en se fondant sur l’espérance de vie du groupe, alors que l’épargnant tout seul dans son coin doit économiser beaucoup plus d’argent, s’il veut être certain de ne pas mourir sans le sou.

Bref, pour les employés, les nouveaux régimes hybrides ont les avantages d’un régime à prestations déterminées. Mais pour les employeurs, ils ont les attraits d’un régime à cotisations déterminées. « La totalité de la responsabilité de l’employeur est limitée aux cotisations », indique Pierre Bergeron, associé chez PBI Actuaires et conseillers. »

Veuillez cliquer sur le lien suivant pour télécharger le livre blanc sur le site Web de La Presse :

La Presse + : La nouvelle vague des régimes de retraite